Aldi : une modèle dominant non durable

Ce 2 juin s’est ouvert à Fosses un magasin Aldi, flambant neuf. Situé à équidistance du GB et du Champion, il vient agrandir l’éventail déjà très large des supermarchés de la commune. En plus de se tenir en lieu et place d’une ferme de caractère abattue pour sa cause, Aldi Fosses est un coup de poing dans la figure du centre historique ! En ces temps de crises, Ecolo ne blâme pas les prix écrasés mais dénonce un modèle d’enseigne de plus en plus dominant malheureusement non durable.

Publié le mardi 1er juin 2010

Situé à équidistance du GB et du Champion (environ 300m), cet Aldi flambant neuf vient s’ajouter aux nombreuses enseignes déjà présentes dans la région : Delhaize Fosses, Okay Fosses, Colruyt Mettet, Aldi Sambreville. Fosses-la-Ville, avec le grand Charleroi, pourrait à présent détenir le record belge de la surface commerciale par habitant ! Le marché est saturé, c’est peu dire.

Certains travailleurs des magasins voisins, non épargnés en ces temps déjà durs, craignent pour leur emploi… Il va sans dire qu’avec sa politique des prix bas, Aldi va cartonner à Fosses. Le hardiscount, c’est ça : des prix bas certes, mais quoiqu’il en dise, une qualité faible, et pour le personnel salarié, des pressions continuelles en matière de délais et de coûts, des conditions de travail précaires et une insécurité d’emploi. Il faut bien que quelqu’un paie ! Nous vous conseillons vivement de visionner à ce sujet la fabuleuse série vidéo : "L"histoire des choses" et plus particulièrement le chapitre 4.

En plus de regretter cette pléthore de surfaces commerciales, Ecolo crie à l’hérésie urbanistique. Quel est le ministre qui a eu l’audace d’autoriser la destruction d’une ferme de caractère qui aurait sans doute nécessité une rénovation en profondeur ? Qui a eu l’opprobre d’accepter la construction de cette boite à chaussures de briques ? Déjà en dehors des villes, ces bâtiments uniformes sont laids et devraient être interdits mais là, à deux pas du centre historique de Fosses, c’est un véritable sacrilège !

Nous pouvons critiquer les modèles du hardiscount, interpeller le personnel des magasins et demander aux gérances des informations sur la provenance des marchandises, leur mode de production. C’est notre pouvoir de consommateur. Nous pouvons aussi demander à Aldi des comptes sur ses pratiques commerciales, son code de conduite via la campagne Vêtements propres. Cette association belge et internationale fait pression depuis 2009 pour que les enseignes Aldi, Lidl, Cora, Carrefour et Trafic améliore à la hausse les conditions de travail dans toute leur filière d’approvisionnement. Ecrivez à Aldi via www.meilleurmarche.be. Plus d’infos de fond sur le site de Vêtements propres.

Portfolio

Logo de la campagne Meilleur marché
GIF - 10.7 ko
Logo de la campagne Meilleur marché
Nos droits ne sont pas des marchandises
Logo de la campagne Meilleur marché

A télécharger

Ilda fixe les prix

Fausse promo qui en dit long sur les conditions de travail chez Aldi.


Document PDF - 1 Mo - ouvrir document